Voici les points essentiels à anticiper dans votre processus de recrutement dans les EMBA

Voici les points essentiels à anticiper dans votre processus de recrutement dans les EMBA

 

Le processus de recrutement est évidemment essentiel quel que soit le diplôme ou la formation que vous visez. Mais dans le cas d’un Excecutive MBA, c’est encore plus important. La raison est simple: ce type de formation vise avant tout des professionnels en exercice, des personnes qui comme vous aujourd’hui n’ont pas 100% de leur temps disponible pour se consacrer aux entretiens et au processus de préparation et de recrutement. Dans ce contexte, il n’est pas rare que les candidats n’anticipent pas correctement leur processus de sélection dans les EMBA. Aussi cet article vise à vous rappeler les fondamentaux afin de vous permettre d’anticiper proprement votre processus.

Dans un sens technique, le processus d’admission dans un EMBA  commence quand un candidat soumet formellement son dossier de candidature. Mais en réalité, le processus d’admission d’un tel programme ne se résume pas au jeu de sollicitation puis acceptation ou rejet de votre candidature: les membres d’un jury de sélection ont aussi un rôle à jouer pour orienter votre décision et vous permettre d’y voir plus clair dans votre processus dès le premier point de contact.

Ainsi, avant de soumettre votre candidature, prenez le temps – je sais qu’il est précieux quand on est manager – de contacter en amont le management du programme, par exemple pour assister à une séance d’information, ou tout simplement parler avec un membre de l’équipe d’admission. Un étudiant de la promotion actuelle pourra vous faire visiter les lieux afin de vous donner un ressenti concret de l’ambiance de travail au sein de l’institution.

Ne négligez pas ces aspects complètement informels du processus de sélection. Lors d’un jury que je présidais, les dossiers des candidats étaient annotés par des membres de l’équipe pour partager la première impression concernant le candidat, avec souvent des échanges très simples au téléphone par exemple. Quelques minutes de discussion suffisent pour avoir une première idée du type de candidat: est-il à l’aise à l’oral, est-il clair, concis ou au contraire embrouillé dans ses questions et ce qu’il recherche etc.

Après avoir soumis formellement votre candidature, les membres du comité de sélection pourront revenir vers vous si des pièces manquent au dossier de candidature. Le dossier en tant que tel pourra aussi donner lieu à des remarques des membres du jury, remarques qui seront soulevées lors de l’entretien à proprement parler si nécessaire.
À ce stade, la quasi-totalité des programmes EMBA sérieux invitent les candidats pour un entretien, si le profil du candidat est jugé adapté aux attentes de la formation. Le processus d’entretien offre aux deux parties l’occasion d’en apprendre davantage sur l’autre.

Après avoir terminé l’entretien, qui peut être individuel ou en groupe, un comité d’admission se réunit pour discuter des prestations des candidats et prendre une décision quant à leur acceptation au programme. Le comité considère l’expérience professionnelle, le parcours académique, les références des candidats, l’adaptation de leur parcours aux challenges de la formation, l’anticipation de leurs contributions potentielles à la promotion à venir, l’esprit d’équipe, le leadership, le niveau de motivation, et d’autres facteurs personnels et professionnels.

De la préparation à la décision définitive, le processus peut durer de six semaines à trois mois, selon les exigences du programme. En général, les comités de sélection prennent leurs décisions finales et informent les candidats environ deux semaines après les entretiens de sélection.

Chaque programme définit sa propre date limite d’inscription. Il est essentiel ici encore d’anticiper pour ne pas rater le côche de la rentrée à la date visée, en soumissionnant votre candidature trop tard par exemple. Le processus de candidature demande du travail personnel, par exemple pour préparer vos essays et personnal statement, mettre à jour votre CV et finaliser votre préparation pour les entretiens. Mais le processus engendre aussi des actions dont vous ne contrôlerez pas la cadence. Par exemple, on vous demandera des lettres de recommandation mais celles-ci demandent du temps et il est compliqué de mettre la pression sur ceux qui vous recommandent à cause des deadlines imposées par les EMBA. Il faut donc contacter vos anciens responsables en amont pour ne pas vous retrouver dos au mur. La plupart des EMBA demandent votre score au GMAT et parfois à d’autres tests complémentaires. Passer ces tests demande un temps de préparation là encore mais imposent aussi de se caler sur des calendriers propres aux institutions qui font passer ces épreuves. Une nouvelle fois, un travail d’anticipation est nécessaire.